SHARM EL SHEIKH du 3 avril au 10 avril 2010

03 Avr SHARM EL SHEIKH du 3 avril au 10 avril 2010

Le 3 avril 2010 rendez vous est fixé à 8h du matin à Roissy Charles de Gaulle pour un décollage prévu vers 9h. Après 2 heures d’attente dans un long ruban de touristes en partance pour diverses destinations, nous décollons enfin vers 10h45. L’Airbus A 320 nous dépose à Sharma El Sheikh après 4h30 de vol. Nous prenons possession de nos chambres, mais la nuit est déjà tombée d’où l’impossibilité de prendre contact avec l’eau.
Dimanche, jour de Pâques, chacun des 20 stagiaires équipés de palmes, masque et tuba se dirige vers la mer. Les 4 groupes de 5 participants chacun sont constitués. Les plus aguerris partent avec Yvan, les autres sont répartis en fonction de leur approche de l’eau. Christelle, Laurence, Morgane aidée de Jean Luc, emmènent ce petit monde dans une mer calme, bleue, transparente. Tout le monde se sent en confiance tant l’ambiance avec les maîtres nageurs est chaleureuse.
Là, peu de fond, les coraux variés en couleur, des poissons d’une rare beauté réjouissent l’ensemble des nageuses et nageurs. Chacun a eu envie d’y retourner tant le spectacle est magnifique.
Les maîtres nageurs sont à l’écoute de chacun et chacune, et répondent aux attentes. Certains se perfectionnent en suivant les conseils avisés de l’encadrement.
Jean Luc aide les plus fatigués. Merci à lui pour son aide précieuse et sa grande disponibilité.
Yvan emmène les volontaires au-delà de la barrière de corail. Le spectacle est inoubliable.
Une journée d’excursions dans la semaine a permis à tous de « décompresser ». Pour les unes, ce fut le Mont Sinaï avec le lever du soleil, pour d’autres le monastère Sainte Catherine ou une sortie en bateau.
Un baptême de plongée a été proposé, neuf personnes ont accepté cette offre. Une équipe de plongeurs professionnels qui a permis à tous d’apprécier particulièrement le spectacle proposé des fonds marins.
L’ensemble des stagiaires a réalisé avoir fait de sérieux progrès. Ils ont pris conscience que leur peur de l’eau était pratiquement vaincue et sont prêts à renouveler cette expérience l’an prochain. L’ambiance n’a eu d’égale que la patience et le professionnaliste de l’encadrement et la bonne humeur de tous.